Le Comité de la zone sud garde le cap sur la défense des droits citoyens et presse le gouvernement d’agir

 

Malartic, 14 décembre 2016. Le Comité de la zone sud de la voie ferrée de Malartic garde le cap sur la défense des droits des citoyens et presse le gouvernement d’agir face à la plus grande mine à ciel ouvert au Canada située au cœur d’une ville

Le Comité de citoyens constate que le programme d’acquisition et de relocalisation des propriétés mis en œuvre par la minière ne répond pas aux besoins des citoyens. À peine 40 propriétaires s’y sont inscrits à ce jour et seules 7 acquisitions ont été acceptées et complétées par la minière depuis le 1er septembre 2016. Cela représente moins de 10% des propriétés de la zone sud de Malartic, alors que nous estimons à environ 150 le nombre de propriétaires et citoyens qui souhaitent quitter cette zone.

Lire la suite ici

Publicités