Première victoire! Le recours collectif des citoyens affectés par la mine à Malartic est autorisé par la Cour supérieure du Québec

Malartic, vendredi 5 mai, 2017. Les membres du Comité de citoyens de la zone sud de Malartic se disent très satisfaits suite à l’annonce de la décision de la Cour supérieure du Québec, qui autorise aujourd’hui un recours collectif qui pourrait atteindre plus de 40 millions de dollars contre la minière Canadian Malartic pour les dommages reliés aux poussières, au bruit et aux dynamitages qu’ils subissent depuis plusieurs années.

« Après la mauvaise nouvelle du décret gouvernemental qui autorisait récemment la minière à produire davantage de nuisances, cette décision de la Cour supérieure nous réconforte énormément et nous donne espoir qu’il y a peut-être encore un peu de justice dans ce bas monde », se réjouit Louis Trottier, l’un des citoyens qui vit à moins de 800 mètres de la mine à ciel ouvert, la plus grande au pays située en milieu habité. M. Trottier a vécu toute sa vie à Malartic et est le principal représentant du recours collectif.

Lire la suite ici

 

Publicités