Une nouvelle étude confirme que plus des 2/3 des citoyens de la zone sud Malartic ne pourraient pas trouver de maisons comparables sans s’endetter

Malartic, 24 mai 2017. Contrairement aux déclarations faites ces derniers jours par les représentants de la minière Canadian Malartic, le Comité de citoyens de la zone sud de Malartic, le Regroupement vigilance mines de l’Abitibi-Témiscamingue et la Coalition Québec meilleure mine arrivent à une toute autre conclusion concernant une nouvelle étude portant sur la valeur des maisons à Malartic et l’accessibilité du marché immobilier dans les municipalités voisines.

« Les résultats de l’étude sont très clairs : alors qu’une quarantaine (40) de propriétaires se seraient inscrits au programme d’acquisition de la minière depuis le 1er septembre 2016, la nouvelle étude n’a identifié qu’une douzaine (12) de résidences comparables au cours de la même période dans les municipalités voisines de Val d’Or, de Rivière-Héva et des quartiers nord de Malartic. Cela signifie que plus des 2/3 de ces propriétaires de la zone sud n’auraient pas pu se trouver de maisons comparables dans les municipalités voisines sans s’endetter », explique M. Guy Morissette du Comité de citoyens de la zone sud de Malartic.

Lire la suite Une nouvelle étude confirme que plus des 2/3 des citoyens de la zone sud Malartic ne pourraient pas trouver de maisons comparables sans s’endetter

Publicités