Réaction du Comité de citoyens au «Bilan 2016 de la Mine Canadian Malartic»

Malartic, 7 février 2017. Le Comité de citoyens de la zone sud de Malartic déplore que le bilan de la minière Canadian Malartic ne regarde « qu’un seul côté de la médaille ».

La mine Canadian Malartic affirme qu’elle a passé « tous ses tests en 2016 ». Mais ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’elle a échoué un test important en 2016 : celui de s’entendre avec 100 à 150 familles de la zone sud qui jugent les mesures en places insuffisantes et qui craignent l’augmentation des impacts à venir avec l’agrandissement de la mine et les travaux nécessaires pour la déviation de la route 117.

Lire la suite: RÉACTION DU COMITÉ DE CITOYENS AU « BILAN 2016 DE LA MINE CANADIAN MALARTIC »

Invitation aux citoyens de la zone sud de Malartic: Soirée d’information, 9 février 2017, 19h à 21h

INVITATION

À tous les citoyens DE LA ZONE SUD de la voie ferrée de Malartic

 Jeudi 9 février 2017, 19h à 21h

Théâtre Meglab, 550 4ème avenue, Malartic

POUR S’INFORMER SUR :

  • Vos droits face à la mine Canadian Malartic
  • Derniers développements concernant le recours collectif et l’injonction
  • La suite des choses et les dates à surveiller
DES AVOCATS SPÉCIALISTES SERONT PRÉSENTS SUR PLACE POUR RÉPONDRE À VOS QUESTIONS

AVANT DE CHOISIR, JE M’INFORME. ENSEMBLE, ON EST PLUS FORT.

UNE INVITATION DU COMITÉ DE CITOYENS DE LA ZONE SUD DE LA VOIE FERRÉE DE MALARTIC – www.comitecitoyenmalartic.org

Consultez nos dernières nouvelles:

Très bon reportage de Radio-Canada sur la situation à Malartic et des gestes à poser par la minière et le gouvernement pour répondre aux besoins des citoyens

Excellent reportage de l’émission « Désautels le dimanche » diffusé le 18  décembre 2016  sur les ondes de Radio-Canada, à écouter : http://ici.radio-canada.ca/emissions/desautels_le_dimanche/2015-2016/archives.asp?date=2016%2F12%2F18&indTime=167&idmedia=7650850

Lire la suite ici

Le Comité de la zone sud garde le cap sur la défense des droits citoyens et presse le gouvernement d’agir

 

Malartic, 14 décembre 2016. Le Comité de la zone sud de la voie ferrée de Malartic garde le cap sur la défense des droits des citoyens et presse le gouvernement d’agir face à la plus grande mine à ciel ouvert au Canada située au cœur d’une ville

Le Comité de citoyens constate que le programme d’acquisition et de relocalisation des propriétés mis en œuvre par la minière ne répond pas aux besoins des citoyens. À peine 40 propriétaires s’y sont inscrits à ce jour et seules 7 acquisitions ont été acceptées et complétées par la minière depuis le 1er septembre 2016. Cela représente moins de 10% des propriétés de la zone sud de Malartic, alors que nous estimons à environ 150 le nombre de propriétaires et citoyens qui souhaitent quitter cette zone.

Lire la suite ici

Valeur des maisons à proximité de la mine Canadian Malartic : une nouvelle étude confirme un écart de 41 000$ à 70 000$ avec les municipalités voisines

Un communiqué de la COALITION POUR QUE LE QUÉBEC AIT MEILLEURE MINE: http://www.quebecmeilleuremine.org/communique/valeur-des-maisons-proximit-de-la-mine-canadian-malartic-une-nouvelle-tude-confirme-un-ma

Québec, 12 décembre 2016. Contrairement aux déclarations faites ces derniers jours par les représentants de la minière Canadian Malartic et du Groupe de travail, la Coalition Québec meilleure mine arrive à une toute autre conclusion concernant une nouvelle étude rendue publique vendredi dernier et portant sur l’état du marché immobilier à Malartic en comparaison avec le reste de la région.

« Les données compilées dans l’étude sont très claires : la valeur moyenne des maisons à proximité de la mine Canadian Malartic est parmi la plus faible de toute la région de la Vallée de l’Or. L’écart est considérable avec une différence d’au moins 41 000$ à 70 000$ avec les municipalités voisines (moyenne 50 000$), et ce, même en tenant compte de l’âge des maisons. Cet écart augmente de 50 000$ à 108 000$ en ne tenant pas compte de l’âge des maisons (moyenne 93 000$) » affirme Ugo Lapointe, coordonnateur à MiningWatch Canada et coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Lire la suite ici

 

Le Comité de citoyens de la zone sud de Malartic réagira la semaine prochaine à l’annonce faite aujourd’hui par le groupe de travail et la minière Canadian Malartic  

AVIS MÉDIAS

Malartic, 9 décembre 2016. Le Comité de citoyens de la zone sud de Malartic examinera ce qui a été annoncé aujourd’hui par le groupe de travail et la minière Canadian Malartic et réagira plus en détail la semaine prochaine. Nous examinerons notamment ce qui a été annoncé aujourd’hui à la lumière de l’ensemble des questions qui nous préoccupent et pour lesquelles nous n’avons pas encore toutes les réponses: https://comitecitoyenmalartic.org/annonce-de-la-miniere-canadian-malartic-ce-matin-des-questions-sans-reponse/. Nous souhaitons également analyser la nouvelle étude de M. Richard LaHaye concernant le marché immobilier dans la MRC de la Vallée-de-l’Or (voir: http://communaute.canadianmalartic.com/getfile/4032)

-30- Pour information :

  • Guy Morissette, membre du Comité citoyens de la zone sud de Malartic, 819-757-4581
  • Ligne juridique gratuite : 1-866-855-5832  
  • Site Internet :  www.comitecitoyenmalartic.org

 

Annonce de la minière Canadian Malartic ce matin : Des questions sans réponse

Malartic, 9 décembre 2016. Alors que le groupe de travail et la minière Canadian Malartic font une annonce ce matin concernant l’application du « Guide de cohabitation », le Comité de citoyens de la zone sud de la voie ferrée de Malartic a plusieurs questions cruciales qui demeurent toujours sans réponse.

  1. Parmi les personnes qui ont signé le programme de compensation :
  • combien proviennent de la zone sud de Malartic?
  • dans la zone sud, combien sont des personnes vulnérables et à faibles revenus (moins de 24 000$ pour un couple ou 34 000$ pour une unité de 4 personnes selon Statistique Canada et le Ministère de l’emploi et de la solidarité sociale[1])
  • combien ont un membre de leur famille qui travaille pour la minière, ou encore pour un fournisseur de la minière? (Selon une étude de l’UQAT publiée en 2012, près de 40% des répondants ont un membre de leur famille qui travaille pour la minière[2])
  • est-ce qu’un employé de la minière Canadian Malartic peut participer au recours collectif sans crainte de subir des pressions ou de perdre son emploi? Est-ce que la minière a clairement communiquer cette information à ses employés? Si oui, quand, comment?

Lire la suite ici